Direction: plein ouest!

Direction: plein ouest!

Après un arrêt « docteur » pour le bus près de Montréal, il est désormais temps d’entreprendre le début de notre voyage. (la côte est en était le préambule et surtout la phase test)

Notre première étape est assez touristique et très connue : Les Chutes du Niagara ! Mais avant les chutes, nous avons eu le « plaisir » d’emprunter l’autoroute de Toronto, qui avec ses 9 voir 12 voies (y compris voies d’insertions) nous prépare pour les autoroutes californiennes !

Aperçu des 2 chutes du Niagara.

Autant dire que les chutes quant à elles, ne font pas parti de nos principaux souvenirs de cette traversée. Nous nous attendions bien sûr au fait qu’il y ait beaucoup de monde et vu l’attrait touristique que le principe « machine à fric » soit bien installé (tout ce qui finalement ne nous plait pas dans le cadre d’un voyage!) mais comme disent certains, il faut le voir un jour !

Nous y sommes donc allés… nous avons vu et nous sommes repartis ! Autant dire que les 10$ de parking n’ont pas été rentabilisés vu la rapidité avec laquelle nous y sommes revenus! Mais nous sommes toutefois contents de les avoir vues.

Petit aperçu de la route emtruntée avec le lac Erié en fond.

Notre itinéraire s’est ensuite poursuivit à travers l’Ontario en longeant le magnifique Lac Supérieur. Les panoramas y sont superbes malgré cela nous avons privilégié la route afin de traverser rapidement. Nous avons passer 6 nuits en Ontario (dont 2 pour les chutes et 2 dû au fait d’un pneu explosé!).

C’est ensuite la province du Manitoba. Pour faire court : comme dirait Jeff « Ceux qui pensent que la terre est plate doivent venir du Manitoba ». Autant dire que c’est plat ! Plus que la Moselle (je n’aurai jamais cru que c’était possible) !!! =)

La traversée d’est en ouest fut… longue… et droite!

La route s’est poursuivie à travers le Saskatchewan qui tout comme son voisin le Manitoba est tout aussi plat ! (En même temps, c’est pas pour rien qu’on les appelle les Praires!!!). Nous aurons tout de même le droit de découvrir le lieu d’origine de Winnie l’ourson lors de notre passage par White River pour le plus grand plaisir (d’enfant) de Jeff…

De passsage à White River, lieu où est “née” Winnie l’ourson… qui était une demoiselle ourse en fait! Comme en enfant… 🙂

Une autre rencontre marquera notre traversée: Alex! Voici un personnage qu’il est intéressant de rencontrer lors de la découverte du pays renommé pour la ruée vers l’or. Ce charmant monsieur est un chercheur d’or, oui un vrai! Nous l’avons rencontré alors qu’il rentrait du Yukon après un peu plus de 4 mois à travailler dur pour récolter cette poussière tant précieuse! N’ayant vu personne (excepté son unique collègue) pendant cette longue absence de sa famille, c’est avec un enthousiasme non dissimulé que nous avons partagé une soirée ponctuée d’anecdote allant des misère du chantier aux rencontres avec un grizzly…

Le fruit de 4 mois et demi de travail fourni par Alex dans le Yukon: 27 grammes d’or en paillettes qu’il faudra encore un peu trier. Thank you so much for this unforgettable evening. It was so nice to meet you, take care!
Profession: chercheur d’or! Oui un vrai! 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous poursuivons. Les routes sont rectilignes et sans fin… enfin jusqu’à Drumheller, ici il y a un canyon magnifique. D’ailleurs, on arrive même à se demander comment ça se fait que c’est là !!! ^^ Une illustration vaut mieux que de nombreux mots :

Canyon le long de la highway vers l’ouest à côté de Drumheller, Alberta, Canada

Une fois Drumheller passé, nous avons empruntée l’autoroute de contournement de Calgary. Autant dire que les villes avec nos 2 pitous et pour nous d’ailleurs ce n’est pas envisageable, donc si vous attendiez des bons plans…. passez à l’article suivant… =P

Une fois Calgary dans notre rétroviseur, nous étions impatients d’arriver dans les Rocheuses et c’est bien étonné que quelques kilomètres et quelques virages plus loin que nous sommes arrivés devant un mur de montagnes ! Nous sommes habitués à notre vallée du Rhône avec sa forme de cuvette, mais là le terme mur est bien choisi, vous pouvez me croire ! Après des milliers de kilomètres nous y étions enfin !!! Notre premier arrêt pour quelques jours s’est fait à Canmore, petite station de moyenne altitude où tout est fait pour vous simplifier la vie et par conséquence vous faire dépenser. Mais le charme de cette petite ville, nous fait presque oublié cet aspect.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *